Shining, un film presque réel!


Film d'horreur psychologique sorti en 1980, onzième long métrage de Stanley Kubrick, avec Jack Nicholson, Shelly Duvall et Danny Lloyd, ce film est l'adaptation du roman de Stephen King : Shining, l'enfant de lumière.


L'histoire :


Ecrivain, Jack Torrance, accompagné de sa femme Wendy et de son fils Danny, est engagé comme gardien durant tout un hiver pour l'entretien d'un grand hôtel isolé dans les confins du Colorado, l'Overlook Hotel. Il espère profiter de cet isolement pour surmonter sa panne d'inspiration.

Tandis que Jack n'avance pas dans son livre et que son fils, médium, est de plus en plus hanté par des visions terrifiantes, il découvre les terribles secrets de l'hôtel et bascule peu à peu dans une sorte de folie meurtrière où il s'en prend à sa propre famille.


L'avis de Stephen King :

Le spectateur Stephen king trouve le film excellent, alors que le romancier est très mécontent : le scénario trahit l'esprit du livre jusqu'à faire une fin totalement opposée : le livre se termine dans le feu alors que le film se termine dans la glace. Il refusera même d'apparaître au générique du film car pour lui, le thème le plus important du livre est qu'un bon père peut se transformer en monstre par l'abus d'alcool..

Dans le livre, qu'il qualifiera "d'en partie autobiographique" par la suite, Jack Torrance, en voulant devenir bon, glisse peu à peu vers la folie. Celui du film apparaît fou dès la première scène.

C'est pourquoi en 1997, il co-produira et scénarisera une seconde adaptation pour la télévision, intitulée Shining (Shining : les couloirs de la peur en France) sous la forme d'un téléfilm de 3 parties de 87 min.

L'écrivain demanda même de filmer l'intégralité de la série au Stanley Hotel, d'architecture géorgienne coloniale et inauguré en 1909, dans la chambre 217 dans laquelle il cauchemarda à propose de lui étranglant son fils, une vision qui l'inspira pour l'écriture du livre.


L'Hôtel Stanley :

C'est un hôtel de 142 chambres, situé à Estes Park au Colorado. Il offre une vue panoramique sur les montagnes Rocheuses et particulièrement le Pic Longs.

Construit entre 1907 et 1909, il est inscrit au registre national des lieux historiques depuis 1977 et est membre des Historic Hotels of America depuis 2005.


Freelan Oscar Stanley :

L'hôtel Stanley tient son nom de Freelan Oscar Stanley.

Jumeaux de Francis Edgar Stanley, ensemble il vont créer à l'âge de 10 ans, des violons utilisables en concert. Par la suite, la Stanley Motor Carriage Company fondée en 1898 verra l'apparition de la fameuse Stanley Steamer. Puis, fondateurs de l'ancêtre de l'aérographe, à l'arrivée des premiers appareils photos, ils vont fonder l'un des plus célèbres studios de la Nouvelle-Orléans, le Stanley Dry Plate Compagny, qui sera revendu en 1902 à la compagnie Kodak.


En 1903, souffrant d'une tuberculose, il fut recommandé à Oscar Stanley de prendre de grandes sessions d'air frais, ce qui le poussa à se rapprocher des Montagnes Rocheuses et de passer du temps dans le parc Estes.

Stanley et sa femme furent logés dans une cabane à Estes Park, un village fondé en 1859 par une communauté de trappeurs.

Impressionné par la vallée et par le fait que sa santé s'améliorait, il commença en 1907 à faire construire un grand hôtel de 48 chambres, dont les travaux se terminèrent en 1909, puis son manoir en 1910.


En 1926, l'hôtel fut vendu à une société privée créée uniquement dans le but de pouvoir gérer l'hôtel. L'aventure fit faillite, Freelan racheta alors l'hôtel et le vendit de nouveau en 1930 à Roe Emery, un magnat de l'industrie automobile et hôtelière.

Jusqu'en 1983, l'hôtel n'ouvrit que les étés et fermait l'hiver.

Depuis le Stanley Hotel est reconnu comme étant une station balnéaire populaire pour les vacanciers et les chasseurs de fantômes!


La chambre 217 reste disponible à la location mais il faut prévoir plusieurs mois d'attente tant elle est demandé!


Juste pour le plaisir des yeux, voici le site du Stanley Hotel : www.stanleyhotel.com


Flora Jane Record Tileston :

Née le 23 avril 1847 à Hartland, dans le Maine, Flora Tileston deviendra une dirigeante civique, une femme d'affaires, une poétesse et une pionnière qui a contribué à faire d'Estes Park la communauté dynamique qu'elle est aujourd'hui.


En 1876, alors qu'elle travaillait comme enseignante à Mechanic Falls, dans le Maine, Tileston épousa son collègue enseignant Freelan Oscar Stanley, une union qui durera plus de 63 ans.


Alpiniste et aventurière passionnée, Tileston était aux côtés de Stanley le 31 août 1899, alors qu'ils gravirent le mont Washington, dans le New Hampshire, dans une locomobile Stanley.


Pendant leur séjour à Estes Park, les Stanley ont utilisé leur vision et leur richesse combinées pour créer les fondations de la ville, en construisant le complexe hôtelier Stanley et la première centrale électrique d'Estes Park. Ils ont également aidé à établir le système d'eau et la première banque de la ville.


Selon la Historic Stanley Home Foundation, les Stanley ont également joué un rôle majeur dans la création du parc national des Montagnes Rocheuses, dans laquel Tileston a joué un rôle de leadership clé.


Ayant subi un accident vasculaire cérébral en juillet 1939, Tileston est décédée 10 jours plus tard à l'âge de 92 ans dans sa résidence d'été de Rockside, un an avant le décès de Stanley. Elle a été inhumée à Kingfield, dans le Maine.


Stephen King au Stanley Hotel :


En octobre 1974, Stephen King séjourna au Stanley Hotel : il se retrouva seul client de l'hotel, avec sa femme, puisque l'établissement était sur le point de fermer pour l'hiver. Cette nuit là, il dormi dans la chambre 217 où il passa une nuit cauchemardesque.

Par la suite, il fit des recherches sur cette chambre et découvrit qu'elle était celle d'une employée de l'hôtel, Elizabeth Wilson, qui fut gravement blessée à la suite d'une explosion de gaz le 25 juin 1911...


Stephen King a écrit récemment Before the play une nouvelle, inédite en français, prologue à Shining, présentant l'histoire de l'hôtel Overlook.


Un hôtel hanté?

On raconte qu'Elizabeth Wilson rangerait les affaires dans les valises des occupants de la chambre 217 mais également qu'elle poserait les valises des clients qu'elle n'apprécierait pas face à la porte, ou encore qu'elle dérangerait les couples non mariés.

Jim Carrey a séjourné dans la même chambre en 1993 et en est reparti sans donner d'explication!


Cet hôtel serait un des lieux les plus hantés des États-Unis.


D'après les témoignages de clients de l'hôtel, on aurait vu l'apparition d'un petit garçon dans la chambre 418 et on peut entendre des rires d'enfants dans les couloirs.

Parmi les cas d'apparitions fantomatiques, on aura le spectre d'un c