L'Homme... du 3 en 1 !!!


Toutes les civilisations considèrent l'homme dans ses trois dimensions : corps, âme, esprit. Toutes, sauf la nôtre, qui maltraite notre dimension spirituelle.


L'être humain est corps-âme-esprit


Considérer l'homme dans ses trois dimensions corps, âme et esprit est ce que l'on appelle un "invariant anthropologique" : on le trouve "dans toutes les traditions quelle qu'elles soient", sémitique, indo-européenne, chinoise, indienne... "Cette répartition corps-âme-esprit n'est la propriété d'aucune tradition, d'aucune religion, d'aucune époque, d'aucun civilisation, d'aucun auteur." C'est, rappelle Michel Fromaget, "une donnée humaine fondamentale".



Vous pourrez retrouver toute la thèse de Michel Fromaget dans son livre : Corps-âme-esprit - Introduction à l’anthropologie ternaire.



Voici quelques explications visuelles pour mieux comprendre ce que nous sommes.

Les chakras, ces zones secrètes du corps :


On ne peut ni les toucher ni les voir. Pourtant, selon la médecine traditionnelle chinoise, quand l’un de nos sept chakras est perturbé, tout notre équilibre physique et psychique se trouve bouleversé.


Tous droits venus de la médecine ayurvédique, les chakras désignent des centres énergétiques dans notre corps. Le stress pourrait influer sur leur équilibre et entraîner des symptômes physiques, émotionnels ou psychiques.


Étymologiquement, le mot "chakra" vient du sanskrit et signifie "roue" ou "disque". Il faut comprendre que les chakras sont des centres énergétiques au flux circulaire qui sont sensibles aux énergies internes et externes. Ils reçoivent ainsi l’énergie vitale ("prana") acheminée par les milliers de canaux nommés "nadis" présents dans le corps humain.

Il existerait des milliers de chakras, dont 7 chakras principaux situés le long de la colonne vertébrale et ayant chacun leurs propriétés. Si ceux-ci sont bien équilibrés, l’énergie circule aisément (ce mouvement fluide s’appelle "kundalini") et la santé est bonne. Si l’un ou plusieurs sont déséquilibrés, ils empêchent les autres chakras de jouer pleinement leur rôle car ils sont interdépendants les uns des autres, organisés dans un même système, et des dysfonctionnements peuvent apparaître.

QUE FAIRE POUR RÉÉQUILIBRER SES CHAKRAS?


Lorsqu'on expérience des malaises dans la vie quotidienne, une baisse de tonus, des changements d'humeurs, il est intéressant de faire un rééquilibrage des chakras.

Pour cela, il suffit de prendre rendez-vous avec un praticien en médecine chinoise (acupuncteur, thérapeute en digipression, énergéticien...).


Au quotidien, on peut prévenir de l'affaiblissement des chakras à travers le Qi gong ou le Taï-chi-chuan ou la méditation en pleine conscience. Il existe d'autres méthodes bien évidemment mais pour lesquelles des réserves sont émises, par exemple le yoga kundalini.

"Je récupère des personnes à qui on n’a pas bien expliqué le phénomène qui est loin d’être anodin. Si le chakra racine est faible ou vide, cela va amplifier le vide. On va chercher de l’énergie là où il n’y en a pas assez… Les personnes se retrouvent épuisées. Pour ma part, je déconseille fortement cette technique si elle n’est pas pratiquée par un grand spécialiste de l’énergétique", prévient Seforah Benhamou.


En revanche, le Qi gong est une gymnastique douce qui apprend à respirer en descendant le diaphragme et qui a des effets incroyables pour rééquilibrer les chakras.

Il existe sur youtube des vidéos de mouvements de Qi gong à faire le matin, afin de préparer son corps pour la journée à venir.


Voici différente technique d'ancrage qui vont permettre de la faire en pleine conscience et qui va venir aider à l'harmonisation des chakras.